La cinémathèque de Corse

Mai 68: la belle ouvrage. Lundi 28 mai 2018 à la Cinémathèque de Corse à partir de 20h30.


Réalisé par Jean-Luc Magneron.
France • Documentaire • 1969 • 56 min

En dépit des assurances du gouvernement et des consignes d'extrême modération que le préfet de police de Paris Maurice Grimaud avait personnellement, par courrier, adressées à chacun des vingt mille hommes qui servaient
sous ses ordres, les événements de mai 68 comportèrent leur lot de brutalités.
Jean-Luc Magneron enquêta à chaud sur cet aspect d'un mois printanier qui ne fut pas si joyeux pour tout le monde, réunissant les expériences de victimes ou de témoins oculaires, qui évoquent, les uns, la violence des coups de matraques, les
autres, l'usage abusif des grenades lacrymogènes ou encore le blocage des secours et les insultes à caractère
raciste.
Le film est un véritable document historique, qui montre les évènements de Mai 68 sous un angle inédit, s’intéressant
essentiellement aux débordements et aux violences – notamment policières – vécues et rapportées lors
des manifestations. Etudiants, médecins, journalistes, mais aussi blessés qui se trouvaient au mauvais endroit
au mauvais moment.
Parmi les intervenants les plus marquants : Laurent Fabius, ex-premier ministre qui était alors journaliste ;
Julien Besançon, grand reporter sur Europe 1 ; Patrick Pesnot, reporter pour RTL ; Michel Guibal, éminent psychiatre
et psychanalyste (Ecole Freudienne de Paris) ; Jerome Pietrasik, alors journaliste au Nouvel Obs.
Ce film avait été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 1969. Cinquante ans plus tard, le film a gagné une portée universelle et sans âge, car il évoque un problème récurrent lors des révoltes et indignations qui bousculent le monde, la difficulté à gérer ces moments de crises imprévisibles, où la colère et le sentiment d’injustice peuvent mener à un climat de chaos voire de haine.