La cinémathèque de Corse

Soirées en présence du réalisateur Guillaume Brac, les 16 et 17 novembre 2019 à partir de 20h30 à la Cinémathèque de Corse.


Samedi 16 novembre 2019 à 20h30 à la Cinémathèque de Corse.

L’île au trésor 

En présence du réalisateur Guillaume Brac.
France • Documentaire • 2018 • 1h37
Un été sur une île de loisirs en région parisienne. Terrain d’aventures, de drague et de transgression pour les uns, lieu de refuge et d’évasion pour les autres. De sa plage payante à ses recoins cachés, l’exploration d’un royaume de l’enfance, en résonance avec
les tumultes du monde.

L’île au trésor sera précédé du court métrage Hanne et la fête nationale.

Dimanche 17 novembre 2019 à 20h30 à la Cinémathèque de Corse.
En présence du réalisateur Guillaume Brac.
Un monde sans femmes.
Film de Guillaume Brac.
France • Comédie dramatique • 2012 • 57 min
avec : Vincent Macaigne, Laure Calamy, Constance Rousseau
Une petite station balnéaire de la Côte Picarde, la dernière semaine d'août. En leur remettant les clefs d'un appartement de location, Sylvain fait la connaissance d'une jeune mère et de sa fille, aussi séduisantes l'une que l'autre.
L'occasion rêvée de sortir ne serait ce que quelques jours d'une vie solitaire dont les femmes sont désespérément absentes.

Un monde sans femmes sera précédé du court métrage "Le Naufragé".

Guillaume Brac étudie d'abord à HEC. À cette époque il est président du ciné-club de l'école et fait des stages dans le milieu du cinéma, en production. Il s'inscrit au concours de La Fémis puis entre dans l'institution (section production) en 2005. En sortant de l'école il écrit un long-métrage qui n'aboutira pas.
Il est ensuite quelques années assistant-réalisateur pour Arnaud Despallières et Emmanuel Mouret, avant de fonder la société de production Années Zéro avec Stéphane Demoustier et Benoît Martin.
Il réalise alors successivement Le naufragé (court-métrage) et Un monde sans femmes (moyen-métrage). Ce dernier est diffusé
en salles au début de l'année 2012.
Le premier long métrage de Guillaume Brac, Tonnerre (2013) avec son comédien fétiche Vincent Macaigne, a été sélectionné au festival du film de Locarno.
Il réalise ensuite un moyen métrage documentaire, Le Repos des braves, en 2016 au FID Marseille et diffusé sur Ciné+. Après Contes de juillet, dont la première partie se déroule à la base de loisirs de Cergy-Pontoise, il retrouve ce décor pour L’Île au trésor, long métrage documentaire.



Court-métrages
2006 : le funambule
2007 : une aventure de Valentine
2009 : le naufragé
2016 : le repos des braves

Moyen et long métrages
2012 : un monde sans femmes
2013 : Tonnerre
2018 : Contes de Juillet et L’Ile au trésor